Dommage Morray- Hugo TSR ft Hitchcock

Dommage Morray- Hugo TSR ft Hitchcock

Les Lyrics d’Hugo TSR

« Il est quinze heures, j’suis réveillé par le bruit d’la vaisselle

Le reveil est sec, je m’frotte les yeux, putain j’ai là les cernes

La chambre a pas d’serrure mais c’est une cellule comme à Fresnes,

J’regarde pas la télé moi j’ai mieux qu’ça, j’ai ma f’nêtre

Y’a c’gamin crade, il veut pas juste une clope mais l’intégral

C’est un détail, un d’ces gars toujours dans l’coin en train d’tté-gra

Il check les grands du tieks, ils sont toujours à cette terrasse,

Eux ils vendent pas des CDs d’rap, kecra, CC etc

Un client s’approche, il fait genre il veut du feu

Il d’mande un truc, il a une gueule d’intrus (non on a pas  c’que tu veux)

Un clochard passe un d’ceux qu’on a pas vu dpuis des mois

Tout l’monde le pensait mort, normal il est trop pauvre pour avoir mis les voiles

Au restaurant du coin, table 6, toujours le même type

Il v’nait avec sa femme d’puis qu’elle est die il fait l’amnésique

Il boit en continu les yeux rivés sur la jeunesse

Très peu d’espoir, voilà c’que j’vois par ma fenêtre »

 

 

Le Sinopsis de Fenêtre sur Cour 

Un photo-reporter, J.B. Jeffries (James Stewart), s’est blessé lors d’un reportage sur une course automobile et se retrouve contraint de passer l’été dans un fauteuil roulant (dommage !). Il passe ainsi l’été dans son appartement de New York, devant sa fenêtre sur cour. Il va alors être le témoin des activités de tout le voisinage, par le biais de fenêtres interposées. Un soir, alors qu’il passe la soirée avec sa petite amie Lisa (Grace Kelly), il assiste à une scène qui le fait soupçonner l’un de ses voisins d’avoir tué sa femme. Avec l’aide de Lisa, il va essayer de résoudre cette sombre histoire depuis sa fenêtre.

- Rear Window, Hitchcock

Le Sinopsis de Fenêtre sur Cour (Rear Window) d’Hitchcock 

Un photo-reporter, J.B. Jeffries (James Stewart), s’est blessé lors d’un reportage sur une course automobile et se retrouve contraint de passer l’été dans un fauteuil roulant (dommage !). Il passe ainsi l’été dans son appartement de New York, devant sa fenêtre sur cour. Il va alors être le témoin des activités de tout le voisinage, par le biais de fenêtres interposées. Un soir, alors qu’il passe la soirée avec sa petite amie Lisa (Grace Kelly), il assiste à une scène qui le fait soupçonner l’un de ses voisins d’avoir tué sa femme. Avec l’aide de Lisa, il va essayer de résoudre cette sombre histoire depuis sa fenêtre.

L’analyse Dommage

Ce film d’Hitchcock est un chef d’œuvre de suspens et de subjectivité, en ce que comme Jeffries, nous sommes cantonnés à une vue partielle de la cour et des appartements du voisinages. Le personnage comme le spectateur sont donc soumis à leur imagination, qui invente une vie aux habitants du voisinage. De la même manière, Hugo TSR dans son titre Fenêtre sur Rue, décrit la vie de son quartier vue depuis sa fenêtre. Lui aussi se contente de suggestions quant aux activités de ses voisins, afin de comprendre réellement ce qu’il se passe dans le dernier couplet. Il s’agit ici d’un featuring au sommet, car ce morceau fait ostensiblement référence au film, Hugo en glissant même une réplique en intro.  

 

L’anecdote Dommage

Fenêtre sur Rue est le titre éponyme de l’album dont il est extrait, sorti en 2013. Cet album se construit comme un véritable voyage intérieur pour notre MC, avec un Point de Départ et un Point Final, qui sont les premiers et derniers titres de l’album. Au long de ce voyage, il fait références à de nombreux films, probablement des films qui l’ont marqué. En plus de Fenêtre sur Rue, on trouve ainsi parmi les morceaux La Ligne Verte, Eldorado, et Old Boy, qui sont autant de films qui jalonnent cet album comme la vie de l’artiste.

Un petit plus pour les cinéphiles, le célèbre caméo d’Hitchcock apparait dans Fenêtre sur Cour à la 25è minute, caméo pour lequel il joue le rôle d’un voisin réparant une pendule dans l’appartement qui fait face à celui du héros.

Dommage Morray- Hugo TSR

Retour à l'accueil