Klub des 7 VS Salinger - Dommage Morray

Klub des 7 VS Salinger - Dommage Morray

Les lyrics du Klub des 7 : 

"Elle n’est pas belle pour un sou, et encore moins pour un sobre."

Le flow de J.D Salinger : 

“Les filles c'est comme ça, même si elles sont plutôt moches, même si elles sont plutôt connes, chaque fois qu'elles font quelque chose de chouette on tombe à moitié amoureux d'elles.”

L'analyse Dommage Morray : 

Une fois de plus, le Rap n’est pas tendre avec la gente féminine. Véritable débat de fond qui anime les conversations des analystes du Rap jeu depuis des années, cette question restera surement longtemps débattue : le rap est-il misogyne ? S’attaquant régulièrement aux femmes, les acteurs de la scène rap ne peuvent cependant pas tous être mis dans le même panier. 
Salinger, l’écrivain mystère, vient quand même donner ici une bonne leçon de relativité du physique au crew du Klub des 7. Maniant avec habilité sa plume « naïve », l’américain apporte la belle preuve d’un adage millénaire : c’est pas la beauté extérieure qui compte. Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse quoi !

L'anecdote Dommage Morray : 

Le Klub des 7 est peu un « super groupe » à la française : réunissant la crème de la crème du rap « burlesque/absurde/poétique/… », le Klub compose des chansons souvent touchantes, parfois totalement barrées. Composé de Fuzati, Gérard Baste, Detect, James Delleck, le Jouage, Cyanure et Fredy K, le groupe a connu une trajectoire malheureusement trop courte. L’un des piliers du Klub, Freddy K, décède ainsi accidentellement en 2007, brisant le bel équilibre des 7.

Salinger est lui un véritable mystère : l’écrivain du célèbre Attrape-coeurs (best seller sur l’adolescence de l’autre côté de l’Atlantique) a mené une vie des plus étrange. Propulsé au devant de la scène suite à son célèbre roman, l’écrivain a tout simplement décidé de « lâcher le mic ». Pendant près de quarante ans, l’écrivain a ainsi vécu en reclus, n’accordant aucune interview et refusant obstinément de publier les romans qu’il avait sous le coude. Dommage, encore un génie incompris.

Klub des 7 VS Salinger - Dommage Morray

Retour à l'accueil